Le 26 et 27 janvier, le Festival d'Angoulême organisait pour la quatrième année une épreuve permettant aux dessinateurs (professionnels, amateurs et étudiants) de produire 24 planches en 24 heures... Bien entendu, il s'agit d'un défi a relever puisqu'en dehors des limites de temps, il y a une contrainte imposée et un sujet à traiter.

Cette année, les planches devaient être muettes et mettre en scène des pirates. Le thème a été dévoilé à 15h10... C'est parti pour maximum 24 heures !

YIGAËL (catégorie pro), GUESEUCH et moi-même (catégorie amateur) avons choisi de tenter l'aventure !

24hBD

(Vers 17 heures, nous étions encore en train de chercher ce que nous allions faire...)

J'ai terminé mes planches à 8h30 le 27 janvier. J'ai travaillé dessus près de 16 heures (non-stop), c'est-à-dire le temps que je consacre habituellement à une planche ! Il faut reconnaitre qu'à la fin, nous étions un peu moins frais...

Dans ces conditions, tu comprendras aisément, cher lecteur, chère lectrice, que les dessins réalisés ne soient pas aussi léchés que de coutume...

Clique sur la photo pour voir mon travail !

P1260051_redimensionner

(Quoi ? Je me la pète ? Qui a dit ça ?)

Nota : Il est 20h et j'ai à peine commencé la première planche au propre !

Tu peux aussi lire l'article que la Dépêche du Midi nous a rédigé ce jour en cliquant sur la photo ci-dessous :

201001280071_zoom

Je vous invite également à consulter les excellents travaux de YIGAËL et GUESEUCH !!!

PS : Défi relevé ! Merci à tous ceux et toutes celles, qui nombreux, nous ont soutenu dans cette aventure !